Ci-gisent les jours (...)!

Publié le par Jah'Zz

(...) Le hier... Le aujourd'hui... Le demain... Comme le jour J!
aka I & I pod number 6...


Yeah yo!

Ca y est... C'est fait! Le chanceux, le lucky, le béni, le gifted, l'homonyme du troisième imam (séparé) y est! Yep! Ca y est... C'est fait! He did it. They did it!!!

Okay...

Jour J alors? Si vous voulez... Et si vous ne (le) voulez pas...

Mais, okay, acceptons le... Acceptons que ce soit un jour particulier, un peu, beaucoup, différent d'un jour lambda, alpha, béta, x ou y... Okay. Va pour un jour J!!!

Enfin, on le verra, ou l'appreciera, mieux ou même moins, dans quelques temps... Après les actes!

Le temps...

Aïe, aïe, aïe!!! Que son envol est dur, sinon insurmontable, à suspendre... Hein? Que c'est tâche on ne peut plus rude, colossale, herculéenne, et d'autres qualificatifs... Car aux frontières de l'impossible est pareil travail, pour celle et/ou celui qui veut s'y atteler! Près de l'impossible, disais-je, donc pas entièrement dedans... Hein?

Oui... Car après tout, essayons donc de croire que certaines choses, certaines idées, voir même certains êtres, réussissent à suspendre, ou à s'y rapprocher, ce mouvement. Essayons!

Et si dans cet essai, nous osons y inclure des choses, des idées, et pourquoi pas des êtres, qui sont elles et eux dans l'essai créatif, au sens très large, et si nous osons?!?

Le temps...

Il est compté, et ses comptes pèsent lourds... Il est compté, et au moment des comptes, il y a des chances que les chiffres s'affolent... Il est compté, le temps, mais de temps en temps, il est dompté... Ne serait-ce que pour peu de temps, mais, oui, de temps en temps, il l'est!!!

C'était peut-être le cas en ce jour J donc, le temps nous le dira...

C'est peut-être le cas pour quelques choses ici et là, quelques idées là-bas et ici, et, des fois, quelques êtres... D'hier, d'aujourd'hui et de demain.

Ces idées, ces choses et/ou ces êtres, ça se nomme classique, culte, et ce type de notions là, ou, par exemple, intemporels... Hein?

Bienvenue, mes ami-e-s, dans le I & I Pod 6ème du nom!!!






i & I Pod 6 : NMS, K-the-I???, Thavius Beck, LabWaste, Global Phlowtations






Brrr!!!


- "Hold the atmosphere", Nephlim Modulation Systems (Bigg Jus & Orko Elohiem) feat. K-the-I??? ("Imperial letters of protection", 2005) : les millénaristes se focalisent sur tous les 1000 ans, évidemment, laisez-moi rester à ma pauvre petite échelle de temps de petit grain de poussière dans le sablier du grand horloger (si tenté que vous pensez qu'il y a "quelqu'un" derrière tout "ça"!)... Je reste à "tous les 10 ans"! Et bien, un peu comme à la fin des années 80 (et j'y viendrais probablement dans un prochain I & I Pod et mon "entrée" dans la chose jazz), la fin des années 90 a été, pour moi et le hip-hop et la musique de manière générale, marquée par une espèce d'abandon d'intérêt pour cette "culture" là, et tout de suite, un regain d'intérêt sinon plus pour cette même "culture"... C'était le temps d'une espèce de bling-bling bon marché ou absolument véritable, d'un keep it real sorti à torts, à travers et des fois à raison, des guerres de côtes à défaut d'étoiles... Et, et est arrivé Rawkus! Et quand je dis est arrivé Rawkus, je pense à : sont arrivés Blackstar (Mos Def et Talib Kweli) et Company Flow (Bigg Jus, El-P et Mr Len), oui, les deux groupes, car je ne les dissocie pas dans ma perception du hip-hop d'alors (en vérité, je me dois de rajouter Antipop Consortium, mais ils n'étaient pas chez Rawkus, donc...) ... Si les clins d'oeil à Marcus Garvey étaient dans une volonté d'un retour à un passé glorieux et généreux, tout en ayant les pieds dans un présent d'asphalte, les sociétaires du débit louchaient vertement et ouvertement vers un (im)probable futur, avec cependant eux aussi les pieds collés dans ce même présent. Mr Len, aujourd'hui, s'est plus ou moins retiré du game... El-P a le chemin que tout le monde (quand même, non?) connaît... Et le brother Bigg Jus, et bien, son chemin à lui est marqué de la vertu, artistique certes, éthique, et même, pourquoi pas, quasiment au sens biblique du mot! Le deuxième album de la rencontre entre l'ex-Company Flow et l'ex-Global Phlowtations qu'est Orko (et troisième album si jamais les deux nous sortent un jour leur "Bird meets Miles") enfoncait encore plus leur lutte contre Big Brother et leur volonté de fuir (à défaut de résister???) loin de 1984! Et sur ce disque, le Silverback Mountain King et le Sycotik Alien invitent sur ce titre un autre transfuge de l'Est (Cambridge, Massasuchetts), K-the-I??? pour un rendu qui sortait quelque peu de l'album, avec ceci dit, le(s) même(s) fond(s)... Pour moi, et avec les conseils que j'estime avisés de Jus, c'était la première vraie "rencontre" avec le MC aux trois points d'interrogation...


- "Liza Minelli", K-the-I??? ("Broken love letter", 2006) : album que j'estime maîtrisé de bout en bout, album tout court d'ailleurs... C'est à dire que j'ai du mal à en retirer un titre parmi la douzaine qui le compose!!! Aussi, je vous présente celui-ci, au titre aussi incongru que le talent de K-the-I??? (et d'ailleurs pourquoi je dis "incongru"? Felt a bien fait un titre sur Lisa Bonet!!!)... Oui!!! Album entièrement dédié et rappé pour une "inconnue" (car je n'ose pas penser que Kiki soit amoureux de la fille de Judy Garland... Mais après tout, pourquoi pas?)... Album, je le disais, je l'écrivais il y a quelques lignes, et quelques temps... Et album qui a fait réellement se démarquer K-the-I??? du lot des MCs plus ou moins proches du Project Blowed et cette scène indépendante californienne...


- "Marathon man", K-the-I??? feat. Thavius Beck ("Yesterday, today & tomorrow", 2008) : oui, je sais, je sais, je sais... Je vous bassine depuis des lustres avec ce "Y.T.T." comme étant, selon moi, le meilleur disque indé sorti l'année dernière. Oui, je sais... Et non, ce n'est pas fini tant que vous n'accepterez pas cette idée, puis-je dire ce fait? Lol! Plus sérieux, ce disque est énorme (non, je ne ferais pas de jeux de mots avec la corpulence du rappeur)! Fat! Dope!!! Album qui louche vers devant, avec des postures de derrière et des attitudes de maintenant, album qui va traverser, je le parie là, ici et maintenant, quelques époques (enfin, je le souhaite...). K-the-I??? a confié entièrement la production musicale à Thavius Beck, et ce dernier fait, comme si on en avait pas l'habitude, des saynètes avant-gardistes et des pièces progressistes et progressives de toute beauté... Avec ce disque, K-the-I??? confirme (certes qu'il est l'un des MCs les plus sous-estimés) qu'il est absolument doté d'un très grand talent, et Thavius Beck, quant à lui, s'incruste définitivement dans la cour des tous meilleurs faiseurs de musique (électronique comme autre) à l'heure actuelle. Et de surcroit, sur ce titre là, celui qui s'appelle des fois Adlib prend le micro, et ça va plutôt pas mal. Oui!!!


- "(Music will be) The death of us all", Thavius Beck ("Decomposition", 2004) : c'est le premier long format de Thav' pour Mush Records, et, pour celles et ceux qui ne connaissaient pas ses travaux antérieurs, le disque est somme toute fidèle au(x) cahier(s) des charges de Thavius Beck : sombre, glacial... Cet album annonce aussi furieusement l'étiquette, presque autoscotchée, de Black Autechre qui, un moment, a été très proche de Thavius Beck (et de Giovanni Marks). Si on y trouve ce dernier en rappeur et sous le blaze de Subtitle, ou encore I Am That I Am, ou encore un gars (Longevity) de Darkleaf, ou encore un gars (Cedric) de Mars Volta, j'ai choisi une piste instrumentale qui, il me semble, dévoile quelque peu et encore plus les capacités de Thavius Beck à créer des morceaux de bravoure...


- "Internal psi/sci/ence", LabWaste (Thavius Beck & Subtitle) ("Zwarte achtegrond", 2005) : le coup d'essai de ce laboratoire de déchets, forcément, toxiques est, c'est définitif, un coup de maître... J'ai déjà eu à dire, et/ou à écrire, tout le bien que je pense de cet album, de cette fusion entre Adlib et Subtitle, entre Thavius Beck et Giovanni Marks, même quand ce sont Sixtoo ou Daedelus qui se collent au(x) beat(s)! Les deux californiens le disent, c'est biologique, c'est une fusion et non un collage, c'est Lab Waste...


- "Knowledge is king", Global Phlowtations (Adlib, Ambush, Imiuswi, Inoe Oner, Nairb, Okito, Orko the Sycotik Alien, Sach, Samson, Zagu Brown) ("Nucleus", 2002) : laboratoire underground aujourd'hui disparu, Global Phlowtations est une véritable légende pour tous les amateurs de l'indé californien, et au delà... D'un CDR, ce troisième (de ce que j'en sais!?!) effort discographique est sorti en "pressé" finalement... On raconte que Mykah 9 a fait parti des GP, que Abstract Rude aussi, je n'en sais fichtre rien (et d'ailleurs tiens, je le demanderais à l'occase à Adlib!)... Dans tous les cas, sur les différents projets de Global Phlowtations, et des solos, Adlib, Thavius Beck donc, s'est très souvent coltiné la majeure partie des productions... Et pour mon grand plaisir... Sur certaines prods, et notamment sur cet album, comme au micro, qui retrouve-t-on??? Tiens, tiens, tiens, le bredra Orko, l'Alien, l'Elohiem!!! Et en somme, la boucle est bouclée avec le premier titre de cet I & I Pod... "Le savoir est une arme", les Global Phlowtations étaient, et pour certains le sont encore, armés... Et vous?

 

Des jours et des jours... A écouter ces albums... A les apprecier... A les ingérer... A les digérer... Des jours et des jours...

Des jours J, comme des jours X, Y et Z... Des jours comme hier, comme aujourd'hui et comme demain...

Des jours... Et des nuits!!!

Voilà, c'était quelques mots pour accompagner les quelques sons qui composent le player dit I & I Pod numéro 6... Quelques mots et quelques sont aussi, car bien que pour moi inratabales pour toute personne qui veuille s'intéresser à l'avant-garde du hip-hop, quelques mots et quelques sons aussi en terme de promotion!!! Oui, oui et encore oui! Pour celles et ceux qui ne sont pas encore au courant, nous, Univers Soul & US go Ohm, faisons venir en concert le Mardi 10 Février, à L'Assommoir, les deux messieurs principaux de ce billet et de ce lecteur, soit Thavius Beck et K-the-I???, oh oui, et même que il y aura aussi Jerri et des invités au micro, oh oui!!! Voilà... Vous êtes au jus maintenant... Hein? Et puis, de toute façon, je reviendrais vous en dire plus... Mais rien ne vous empêche de commencer à, bien, faire tourner l'info, okay? C'est gentil!!!

Okay, okay, okay...

Sur ce, finissez bien et...

Yes, (maybe) we did (!?!)

Lol!

Peace!!!

Publié dans Buts

Commenter cet article