Jah'Zz : "Rawnin, plantations of the Herbaliser, part one"

Publié le par Jah'Zz

Jah'Zz : "Rawnin, plantations of the Herbaliser, part one"
Début des années 2000...






Mais bien avant ce dont je viens et je veux réellement vous parler, un petit arrêt sur cette pensée/question/ou autre : en quoi le Kossovo aurait plus droit à l'indépendance que l'Ossétie du Sud? Hein??? Comme on dit chez nous, les cinq doigts de la main ne sont pas égaux, ou si vous préférez, il y a donc des pays plus "méritants"... Un jour, les lions écrirons les récits de chasse...
Tiens, revenons donc à nos moutons, peut-être pourchassés, revenons dans notre brousse, revenons donc dans notre cour, revenons dans notre potager.




Jah'Zz : "Rawnin, plantations of the Herbaliser, part one"
Début des années 2000...




Jah'Zz : Rawnin, plantations of The Herbaliser, part one
"Rawnin"
Plantations of the Herbaliser, part one
A Jah'Zz harvest







C'était il y a longtemps (tout est relatif, hein?!?)... Je pense néanmoins que c'était en 2001 (sérieusement, je ne m'en souviens pas, sic!).
J'étais à l'époque activiste d'un label associatif stéphanois de musiques électroniques, aujourd'hui disparu (paix à son âme, si, et respect à toutes les filles et les mecs avec qui cette aventure avait été menée, sincèrement!), le label s'appelait EGPS Chrome Productions, puis Kinda Records... Même que j'ai vu qu'il y a encore, sur le web, les dernières pages de cette jolie maison... Et outre les sorties, vinyles et cédés, du label, il y avait aussi des réalisations de CD mixés pour, plus ou moins, présenter les DJs du collectif (1). C'est dans ce cadre là, si je peux dire ça ainsi, que j'avais été amené à proposer ce mix que je viens vous soumettre.
Une heure autour et en plein dedans la paire (pour le "noyau dur") composée par Ollie Teeba et Jake Wherry, soit The Herbaliser.
Pourquoi particulièrement The Herbaliser? Pour de nombreuses raisons... Oui, de nombreuses. Mais j'en donne quelques unes, peut-être les plus efficientes, et peut-être pas :
- ces mecs là m'ont fait (re)découvrir Lalo Schiffrin,
- leur musique est complètement hip-hop, bien qu'ils furent taxés de trip-hop, d'abstract hip-hop, d'electronica, de növo-dub, de nu-jazz, etc., tout ça, c'est vrai, mais c'est du hip-hop (car peut-être que le hip-hop est tout ça?!?),
- ces mecs là se sont très vite rendus compte de la puissance lyricale de la fille de Adolph Brand aka Abdullah Ibrahim, soit What What, qui deviendra plus tard Jean Grae,
- leur musique continuait (continue) d'incorporer des scratchs et autres "trucs" de DJ quand le hip-hop mainstream avait oublié ce qu'était un DJ,
- ces mecs là étaient des ninjas, et leurs tunes des mortels shurikens, leur musique étant quant à elle autant organique qu'électronique,
Et je peux déblatérer comme ça pendant quelques temps, car ce groupe, pour moi, a été très très important... Je dis a été, car à l'heure d'aujourd'hui, je n'ai pas écouté leur dernier album, "Same as it never was", passé chez !K7. Pas encore écouté, mais cela ne saurait tarder... Je veux l'entendre, et surtout donc l'écouter avec des "oreilles vierges", ou tout du moins, tenter de m'approcher le plus d'une certaine virginité de ma future audition...
Bref, une heure donc en compagnie de Ollie et Jake. Oui, une heure avec ce "Rawnin, part one" (2), que j'ai moi-même donc ré-écouter avant et... Et, j'ai pas mal souri, il ne me semble pas que j'étais sous effet de liquide fermenté issu de la canne à sucre, ni sous voluptes de fumée de l'herbe de la conscientisation, mais donc j'ai souri car il y a, tout de même, pas mal de "pains". Mais bon, hein, c'est l'intention qui compte, et j'espère que vous ne m'en tiendrez pas énormement rigueur... Et pour pousser la mauvaise foi, bien que c'était le cas, mon matériel n'était pas de haute valeur et tenue, mais c'est ça qui en faisait le charme. Oui, "on" dit que c'est dans les vieilles casseroles qu'on fait, bla, bla, bla... Ah et aussi, de ce mix, je n'avais plus trace que d'un fichier WAV (3)... Je l'ai "redécoupé" en pistes séparées, mais quelque peu à l'arrache...
Allez, voici le tracklisting de ce "spliff one", suivi des liens pour chopper le son, la pochette (non originale, refaite pour l'occasion), mais aussi les liens "propres" à The Herbaliser :


Tracklisting :

1- The Herbaliser feat. Seaming To : “Something wicked”, contains elements of “Something wicked-Bossa Radio Edit”, a remix by The Herbaliser
2- The Herbaliser : “The sensual woman”
3- The Herbaliser : “Put it on tape”
4- The Herbaliser : “Intro”
5- The Herbaliser : “Repetitive loop (reloop)”
6- The Herbaliser : “Herbalize it”
7- The Herbaliser feat. Wildflower : “Good girl gone bad”
8- The Herbaliser feat. Bahamadia : “When I shine”
9- The Herbaliser feat. Latyrx : “8 point agenda (we believe)”
10- Coldcut : “Atomic moog 2000-Post Nuclear Afterlife Lounge Mix”, a remix by The Herbaliser
11- The Herbaliser : “A mother (for your mind)”
12- The Herbaliser : “Hardcore”
13- The Herbaliser : “Who’s the realest?”
14- The Herbaliser : “Battle of Bongo Hill”
15- DJ Vadim : “Conquest of the irrational-Vads Dad Version”, a remix by The Herbaliser
16- The Herbaliser : “ Mr Holmes”, contains elements of “Mr Holmes-Agent K Remix”, a remix by Agent K


Links :

- le mix (dossier compressé .rar, contenant les pistes en .mp3, ainsi que la pochette en .pdf)
- le site web de The Herbaliser
- leur blog myspace
- le myspace de Ollie Teeba
- le myspace de Jake Wherry
- (et puisque je le ferais) le site web de leur dernier album, "Same as it never was"

Voili...
Que rajouter? Rien... Enjoy comme on dit, et n'oubliez d'écouter surtout leurs travaux, voir plus si affinités!
Et, si jamais c'était le cas, ne vous inquiétez donc pas sur le sens à géométrie variable de la "justice" par la "communauté internationale", et la capacité élastique de cette dernière à vouloir l'appliquer... Mais comme je disais, et en d'autres termes, la roue tourne, elle tourne... Yep!
Peace!!!



PS 1 : L'occasion pour big up quelques uns des ces aventuriers, parmi d'autres, comme par exemple le Mush aka The Reminder, ou encore Izwalito aka le Baron Gonzo.
PS 2 : Le "part one" laisse présager d'une suite... Et bien oui, il y a un "part two" que je mettrais en ligne dans quelques jours...
PS 3 : Oui, je n'ai retrouvé que le mix "initial", mais celui ci se concluait par une série (2 titres en fait) de remixes que j'avais fait avec mBeu, ces derniers se sont perdus lors du crash de mon disque dur il y a 6, 7 ans de ça... Snif!

Publié dans Missiles

Commenter cet article

Dixit 05/09/2008 11:59

j'avoue mon blog rank n'as jamais culminé aussi haut lol !!!je profite de mes heures de libres parce que le 15 c'est dar dar...sinon toi ça va ????peace man

Jah'Zz 29/08/2008 09:20

Yo!!!@ Mush : Comme tu dis, viva les Herboristes, plutôt deux fois qu'une... Hé, hé, hé! Il faudrait qu'on se checke un de ces quatre... Yep!@ Rg : Mais de rien, m'sieur, de rien, c'est "naturel" lorsqu'il y a matière. Of course!!! Quant au "mode écriture", oui, un peu, questionde faire vivre ces pages et d'y rajoutter un petit intérêt...@ Dixit : Pour le Angil, je ne savais pas, mais ça doit être ça... En tout cas, tu ne seras pas déçu, l'objet est beau, et les sons sont nice nice... Et en ce qui concerne les remixes, oui, disparus dans les bits effacés. The Herbaliser les ont peut-être conservés, mais ça fait un bail que je n'ai plus de "contact" avec les ninjas... J'essaierai de voir.Peace!!!

dixit 28/08/2008 18:02

je re pour le vinyl d'angil non je crois que c'est début septembre qu'on le(s) recoi(en)t si j'ai bien compris sur le l'avant dernier mail en date !!!

Dixit 28/08/2008 16:03

j'vais écouter ça attentivement !!!!dommage pour les remixes de Mbeu mais peut etre que quelqu'un les possèdent et en passant par la ....!peace

Rg Prod 28/08/2008 14:49

Merci pour te nombreux commentaires :)Oui le 12mé assure bien sur ce disque...Vivement le volume 2...Et vivement toujours pleins de trucs de la part de Hasta Siempre!Et je vois que tu es en mode écriture en ce moment :)Cool tout ça...A+Rg