1984 raisons de ne plus avoir peur!

Publié le par Jah'Zz

Salam, shalom, salut,
Rude journée, que dis-je, rude semaine, et même, rudes semaines... Oh que oui... Evidemment, je parle pour ma gueule, hein? Evidemment!
Bon hop, ça s'est fait... Lol! C'était comment dire? Le ch'ti truc sensé vous faire croire que ce n'est qu'un blog ces pages, qu'une posture de mon égo...
Je m'arrête quelques temps par ici pour vous soumettre un lien des plus intéressants, à mon sens. Mon avis vaut ce qu'il vaut, je vous l'accorde, mais après tout, les postures, voir les impostures, de l'égo certes flattent mais reflètent des fois des parcelles de chose(s)... Et là, sûrement que c'est une parcelle, et pas des moindres.
Il y a deux ans, un peu partout en France s'était allumé comme un feu dont l'âtre était Clichy-sous-Bois! Loin de moi l'idée de revenir sur "ça", mais j'ai encore une pensée pour Bouna et Zyed... Vraiment! Pour d'autres personnes aussi, mais là pour eux en particulier... Emeutes sociales... Violences urbaines... Loin de moi l'idée de revenir sur "ça", mais...
Mais tout de même, il semblerait qu'une des réponses soit l'acquisition et la mise en marche d'avion(s?) furtif(s?) afin se surveiller, non, que dis-je, de protéger les habitants de certains quartiers... Ce n'est pas l'attaque des drones, et le Ministère de l'Intérieur a démenti à l'époque (Juillet dernier)... Okay!
Mais tout de même, et là c'est certain, l'une des réponses est la multiplication, la démultiplication, des systèmes de surveillances, oh crotte, de systèmes de protection vidéo!!! C'est quoi déjà l'ambition du nouveau Ministre de l'Intérieur cet été aussi? "(...) Tripler le nombre de caméras en moins de trois ans (...)", ce qui porterait à un peu moins de un million (1 000 000) ces engins de surv..., heuh, de protection... Cool!
Deux années depuis Clichy-sous-Bois, et il y a quelques jours, Villiers-le-Bel... Stop, stop, stop! Je n'ai pas dit, ou écrit, que c'est pareil, soyons clairs... En plus, je ne le pense pas!!!
Mais...
Oh et puis, re-crotte mais cette fois-çi de flûte de zut!!! Hein! Nous pensons pareil, non? Enfin, je devrais me méfier de ce type de formulation, cette dernière là, car des fois, qu'est-ce qu'on peut être surpris...
Ah tiens, à ce qu'il parait il y a un film vidéo, justement, amateur qui a circulé sur Villiers-le-Bel... Je ne l'ai point vu, et je veux bien accorder le bénéfice du doute aux forces de l'ordre, et comme ils disent laisser l'enquête arriver à son terme. Oui, il n'y a pas, aujourd'hui, de problème... Mais, la vidéo n'est point monopolisée par un côté, car il s'affirme de plus en plus que différents-au moins deux -côtés il y a... Nommons ça la "jurisprudence Rodney King" tiens, je trouve que ça sonne bien!!!
Bref...
Entre toutes les questions que nous pouvons et que nous sommes en droit de nous poser, il y a le "pourquoi" qui a un poids considérable. Et c'est en réalité ce pourquoi je suis là... Je vous le disais tantôt, ce petit mot existe pour vous soumettre un lien que j'espère vous apprecierez à a juste valeur :







 
"Braves gens n'ayez plus peur" est un film dit documentaire réalisé par des stéphanois-es, le Collectif Panic! dont vous accédez au site web en cliquant sur l'image au-dessus.
Tiens, parce que ils le disent encore mieux que moi, je cite une formule, à ce collectif, de présentation de ce film, qui est disponible gratuitement (sous Copyleft) sur le site :
"Le film "Braves gens n'ayez plus peur" traite du thème de l'analyse des pratiques et des discours sécuritaires du début des années 60 jusqu'à l'avènement d'une quasi obsession sécuritaire de 1997 à 2004."
Voilà...
Je pense sincèrement qu'il y a matière dans ce film à acquérir quelques éléments de réflexion, quelques idées comme ça quant à l'évolution des "choses". Aussi, n'hésitez pas à le récupérer ledit film, et même mieux, à aller aux séances quand il passe près de chez vous... Et n'hésitez pas non plus à faire tourner le lien justement...
Sur ce, je vous laisse en vous souhaitant tout de même "bien la bonne"...
Peace!!!

Publié dans Tribus

Commenter cet article